Une information stratégique largement répandue

« Dans le monde du secret, il n’y a pas de secret ». Fort de ce principe les agents de l’ancienne Union soviétique récoltaient principalement leur information dans les revues spécialisées, auprès directement des entreprises ou lors de conférences. Hormis les secrets industriels de fabrication, la plupart des informations concernant sont en réalité aisément accessibles. Le premier réflexe d’une entreprise est d’acheter les actions de son concurrent pour pouvoir être invitée aux assemblées d’actionnaires et d’être informée de ses intentions. La connivence entre le monde de l’entreprise et les médias rend de surcroît l’information extrêmement perméable. Enfin, toute décision stratégique impose d’informer un nombre important d’acteurs en dehors de l’entreprise (responsable syndicaux, élus locaux, autorités financières...).

 

Odimat.fr - All rights reserved